Ateliers de brassage

« Boire une bonne bière c’est bien, la faire soi-même c’est encore mieux…! ». Fausse citation de Louis Pasteur mais on est persuadé que c’est ce qu’il pensait…

Réservez, choisissez votre bière, brassez, embouteillez, dégustez!!

SITE ENCORE EN CONSTRUCTION, LA SEULE POSSIBILITÉ DE RÉSERVER UN ATELIER POUR LE MOMENT EST VIA LE LIEN SUIVANT : https://fr.ulule.com/en-bieres-inconnues/

Pack 1 cuve *

A deux ou tout(e) seul(e) venez brasser la bière de votre choix sous l’œil avisé d’un brasseur professionnel et repartez avec 18L de celle-ci pour en faire profiter amis et famille. Brasser une bonne bière, c’est comme une recette de cuisine mais en plus cool !

Les vendredi de 18h à 22h
Le samedi de 14h à 18h
Le dimanche de 11h à 15h

Réservez un pack 1 cuve !

 

 

Pack privatisation*

Privatisez notre microbrasserie et brassez jusqu’à 8 bières différentes en même temps (jusqu’à 25 personnes possibles). Idéal pour une bonne session de team building ou encore un enterrement de vie de célibataire !

Selon disponibilités (les votres et les notres !), donc n’hésitez pas à nous contacter. Pour ce pack, nous demandons seulement un acompte de 20% pour confirmer la réservation ; le reste se paie sur place.

Réservez un pack privatisation !

* Possibilité de venir aussi réserver et payer directement en boutique

PS : Vous êtes déjà brasseur amateur? Procurez-vous vos malts, houblons et levures directement chez nous.

Microbrasserie

Embarquez pour un voyage En Bières Inconnues grâce à nos bières entièrement élaborées et produites sur place!!

Nos bières sont produites en quantités (très) limitées et les recettes, clins d’œil à des aventuriers (plus ou moins) célèbres, vous feront voyager de Dark Lagers à Pale Ale, en passant par des Saisons, American Red Ale, différentes IPA ou autres bières acides…

Nos bières, de fermentations haute et basse, sont d’inspiration plutôt Nord-Américaine mais les ingrédients sont dans la mesure du possible approvisionnés en circuits courts (notamment pour tout ce qui est malts et certains houblons).

Bières disponibles au sein de nos locaux et dans les caves, épiceries, bars et restaurant de la région mais aussi ailleurs en France (la carte des points de vente sera intégrée prochainement).

Cave

Embarquez pour un voyage En Bières Inconnues grâce à notre sélection de bières de partout !!

Venez tester notre sélection de bières de tous horizons ! Impossible de ne pas trouver bière à son gosier au milieu de toutes nos bières venant des 4 coins de Bretagne, de France et du Monde ; et pas besoin de visa en plus (enfin la carte visa est acceptée quand même)… Des brasseuses/brasseurs seront régulièrement invités à faire découvrir leurs produits lors de sessions de dégustations gratuites ouvertes à tout le monde donc n’hésitez pas à passer à l’improviste !

Vous êtes brasseur amateur? Procurez-vous aussi vos malts, houblons et levures directement chez nous.

Lundi: Fermé
Mardi: 11h à 19h
Mercredi: 11h à 19h
Jeudi: 11h à 19h
Vendredi: 11h à 22h
Samedi: 11h à 19h
Dimanche: 11h à 16h

C’est quoi une bière en fait?

Schéma de brassage EBI

Cliquez sur le lien pour découvrir comment on fait une bière de A à Z.

Un peu d’histoire…

Les 1ères traces avérées de bières remontent à 4000 ans avant JC en Mésopotamie ; la plus vieille recette jamais recensée et ainsi une recette de bières. Ce breuvage avait une place de choix auprès des dieux de l’Egypte Antique puis les Romains, la jugeant trop barbare, l’ont délaissé au profit du vin. Dans le même temps les Gaulois sont de fervents amateurs de l’ancêtre de la bière, la cervoise, et inventent le tonneau tandis que des boissons « cousines » réalisées à base de céréales autochtones sont consommées en Amérique du Sud, Afrique ou Asie.

A partir du moyen-âge on incorpore le houblon, pour ses vertus antiseptiques et aromatiques, à ce que l’on est donc en droit d’appeler une bière dès lors. On ne lésine plus sur la qualité et Charlemagne accorde ainsi un monopole aux moines et abbés car ceux-ci s’avèrent plutôt doués en matière de brassage…
La renaissance voit l’apparition de lois encore plus drastiques en Europe concernant les procédés de fabrication. La loi de pureté Allemande datant de 1516 (et toujours en vigueur aujourd’hui…) dispose que seuls l’eau, l’orge et le houblon peuvent être utilisés lors de la réalisation d’une bière. Ces lois ont notamment pour but d’éviter que les brasseurs incorporent à leurs bières des plantes pouvant causer la mort…

Alors que le principe de fermentation alcoolique n’est pas encore connu et qu’il est alors considéré comme l’œuvre du divin, Pasteur découvre au cours du 19ème siècle le rôle joué par les micro-organismes (nos fameuses et indispensables levures!) et cela marque l’essor de la bière que l’on peut alors produire en plus grosse quantité, faire voyager et stocker davantage. La révolution industrielle finira d’ancrer la bière comme un produit de consommation courante. Depuis une trentaine d’années et aux 4 coins du globe, de nombreux brasseurs amateurs et pros travaillent à redonner à notre boisson maltée préférée ses lettres de noblesse ; privilégiant la qualité et la diversité du produit aux profits mirobolants. Brasseuses et brasseurs de tous les pays, unissez-vous, la Révolution artisanale est en marche !

Processus

Maltage

Cette étape, réalisée la majeure partie du temps en malteries, consiste à laisser germer le grain après récolte (orge et blé principalement) afin de libérer des enzymes nécessaires à notre processus et de stopper cette germination en le chauffant plus ou moins fort et longtemps (ce qui déterminera la couleur de notre future bière)

Concassage

Après avoir élaboré une recette puis sélectionné et pesé nos malts, ceux-ci sont concassés à l’aide d’un moulin. Il est primordial afin d’avoir le meilleur rendement possible d’avoir une mouture optimum, ni trop farineuse ni trop grossière.

Empatage et brassage

Nos grains sont ensuite mélangés avec de l’eau chaude (environ 3L d’eau pour 1kg de malts) et commence alors l’étape dite du brassage. Différents paliers de température sont réalisés pendant 1h30 environ afin que toutes les enzymes travaillent (62°, 68, 72 puis 78 par exemple) et que le maximum de sucres (simples ou complexes) soient extraits du grain. Cette étape consiste à convertir au maximum l’amidon présent dans le malt en sucres plus simples et donc fermentescibles.

Filtration

Après avoir rincé plusieurs fois nos grains avec de l’eau proche de 80°c afin d’extraire le maximum de sucres encore présent dans ceux-ci, on évacue alors la matière solide (drêches) et transfère notre jus sucré (=moût) dans notre cuve d’ébullition.

Ebulition

Notre moût est bouilli pendant environ 1h afin de le stériliser et d’évacuer le sulfure de diméthyle (DMS) qui, lorsque présent en trop grande quantité dans la bière finale, lui donne un goût de légumes cuits pas vraiment voulu ! Lors de cette étape se passe aussi la réaction de Maillard qui va contribuer à la coloration de notre future bière et on ajoute aussi à ce moment nos houblons afin d’isomériser leurs acides alpha (qui vont donner l’amertume finale) et d’extraire leurs huiles essentielles (arômes).

Refroidissement et transfert en fermenteur

A l’aide de différents moyens (refroidisseurs à plaques et serpentins le plus souvent), le moût est refroidi le plus rapidement possible à une température idéale pour ensemencer notre levure et transféré en cuve de fermentation propre et stérile. Cela varie de 12°c pour une levure de fermentation basse à 27°c pour des levures spéciales donnant les bières Saison. Une ale sera elle ensemencée autour de 20°c.

Fermentation

Une fois notre moût refroidi, oxygéné et ensemencé avec la souche de levure sélectionnée le fermenteur est fermé hermétiquement (le moût est alors très sensible à une contamination extérieure) et manipulé le moins possible. Notre levure va se nourrir du sucre présent pour se développer et rejeter de l’ethanol (alcool pur) et Dyoxyde de Carbone (CO²). Des esters tels que la banane dépendant de la levure et de la température sont aussi produits à ce moment là et se retrouveront dans notre produit fini.

Garde à froid

Une fois que la densité de notre bière verte est stable et qu’il n’y a donc plus de sucres à convertir en alcool, on refroidit notre bière à une température la plus proche de 0°c afin que notre levure sédimente, que la bière se clarifie et que les goûts se stabilisent.

Conditionnement

Lorsque la bière est prête à être consommée il faut alors l’embouteiller ou l’enfûter. 2 moyens existent, par contre pression ou par gravité après un resucrage. Lors du 1er cas la bière est déjà carbonatée et donc prête à être consommée ; le 2nd se fait par l’ajout de sucre avant conditionnement de la bière plate afin que la levure présente s’en nourrisse pour générer du CO2.

Dégustation

Il ne reste plus qu’à déguster (entre 6°c et 12°c selon le type de bière et dans un verre adéquat).

Yec’hed mat !! Santé !! Cheers !! Salud !! Prost !! Skol !! Slainte Mhath !! Na Zdrowie !! Chia !! Salute !! Kampai !!

Réservez

pas touche

Qui sommes-nous?

Nous nous lançons en couple dans ce projet. Après avoir vécu ensemble en Ecosse et sur Paris, il est temps de rentrer au bercail! L’ouverture d’En Bières Inconnues est vraiment un projet de vie car on a aussi la responsabilité de Lexie, née en début d’année 2018.

Je suis Glenn, âgé de 33 ans et Brestois d’origine. Après une formation commerciale j’ai été piqué par le virus du brassage lors de mon séjour au Québec. Je me suis peu à peu perfectionné en tant que brasseur amateur puis professionnalisé dans le domaine en suivant une formation universitaire à La Rochelle puis en travaillant à la Brasserie du bout du monde à Rosnoën, en Ecosse et Paris au Paname Brewing Company. Je serai en charge de la production, dirigerai les ateliers et gérerai la boutique entre temps. J’aurai aussi pour mission d’aller voir les acteurs locaux pour nous faire connaitre et proposer notamment nos bières aux commerces locaux.

Léna, qui a une formation de droit, garde son emploi en tant que responsable juridique dans une maison d’édition mais sera associée et aidera au besoin. Elle pourra aider sur la brasserie mais aura surtout pour mission de vous faire vivre notre quotidien à travers les réseaux sociaux.

Petite photo de nous en train de trinquer (avec une bière évidemment…) 

Contact

Je suis un particulierJe suis un professionnel

-